Ankyloglossie, freins buccaux

POUR OBTENIR UN RENDEZ-VOUS DE DÉPISTAGE DES FREINS BUCCAUX RESTRICTIFS ET D’ÉVALUATION DE L’ALLAITEMENT pour votre bébé (à domicile ou à distance), contactez moi. J’ai plus de 10 ans de formation et d’expérience dans le dépistage des freins restrictifs (j’ai vu des milliers de cas cliniques au fil des ans dans le cadre de ma pratique communautaire et privée). J’ai assisté une chirurgienne-dentiste dans le cadre de plus de 60 frénotomies au Québec (au ciseau chirurgical) et un chirurgien-dentiste qui œuvre au laser diode à Montréal également. Je participe également à des mises à jour régulières de mes connaissances en matière de freins restrictifs, et des impacts collatéraux pour la santé FUTURE de l’enfant. Il y a de nombreux impacts méconnus.

Message aux professionnels de santé en lien avec les femmes allaitantes (médecins de famille, sage-femmes, pédiatres, puéricultrices, O.R.L., chirurgiennes-dentistes, ostéopathes pédiatriques D.O., chiropracteures D.C. pédiatriques, orthophonistes): en tant que professionnelle de santé spécialiste de la lactation humaine qui travaille directement avec les familles, j’ai toujours œuvré en collaboration avec d’autres professionnelles de santé afin de permettre à mes clientes d’avoir une prise en charge optimale. Mon objectif est d’alléger le fardeau des mères et des parents qui traversent une période de grande vulnérabilité en lien avec l’allaitement maternel. Si vous avez envie de travailler en réseau et en équipe (délocalisée) afin de faire partie d’une synergie dynamique, contactez moi!

Méconnus, ces freins restrictifs dans la bouche du bébé… Résultats, la plupart des professionnels de la santé ne savent pas comment les dépister, ni les traiter. Ce n’est pourtant pas sorcier. Parmi les mythes courants, « le frein va s’étirer ». C’est faux, puisque les frein sont faits de collagène, ils ne s’étirent pas…

Ceux qui connaissent peu les freins cherchent ceci (voir photo ci-dessous)…. le style « langue en coeur »… détectable visuellement… Alors que moi, depuis 2007, je n’ai vu ce type de frein que… 2 fois, sur les centaines de dyades rencontrées… et les centaines de bébés souffrant de freins restrictifs…!

Frein restrictif de la langue, dit antérieur, très peu rencontrés dans ma pratique (parfois coupé de manière partielle par un pédiatre avant la sortie de la maternité. Il est toutefois important après de faire une frénotomie complète pour impacter positivement l’enfant pour tous les aspects de sa santé future (2e frénotomie consiste souvent faire aussi la partie plus postérieure)

Voici plus de 95% des freins restrictifs que je rencontre…qui sont détectables uniquement avec un examen tactile, un doigt dans la bouche du bébé. Ces freins ne sont pas plus compliqués à couper, en passant. Comme beaucoup d’enfants ont été nourris au biberons après la 2e guerre mondiale, la problématique du frein de langue notamment a été moins observée. En quelques décennie, l’information a finie par être oblitérée des enseignements supérieurs de la Médecine, comme de moins en moins d’obervations cliniques étaient relevées par le fait que de moins en moins de femmes allaitaient. Les recherches toutefois se sont amplifiées au cours des 20 dernières années sur les problèmes de succion et d’allaitement , notamment désormais en lien avec les freins buccaux restrictifs. Les chercheurs ont ainsi découvert que les freins de langue, de lèvre supérieur et de joues pouvaient grandement affecter l’allaitement et le développement moteur de l’enfant :

Frein restrictif de type postérieur, qui sera confirmé avec un examen tactile et une bonne observation. Remarquez le bout de la langue qui est carré.

Déjà, vous comme parent, vous pouvez observer quelques signes qui peuvent indiquer un frein restrictif:

  • Lorsque votre bébé pleure, vous remarquez que sa langue reste collée en bas de sa bouche (elle devrait monter à mi hauteur au moins vers le palais – à lui seul, ce signe sert à identifier déjà que la langue est sûrement bien attachée)
  • Bébé pince le mamelon, vous fait mal lors de la tétée, a de la difficulté à ouvrir la bouche, ou a de la difficulté à rester bien attaché au sein
  • Bébé mastique le mamelon
  • Bébé fait du bruit et claque lors de la tétée (jamais normal, indique un problème de succion)
  • Les lèvres du bébé rentrent vers l’intérieur et ne ressortent pas bien lors de la tétée
  • Nouveau-né et nourrisson 2-3 mois: bébé a une ampoule au centre de la lèvre supérieure
  • Bébé a de la difficulté à gérer votre flot de lait, fait beaucoup de bruit lorsqu’il avale, s’étouffe parfois, du lait peut parfois couler de sa bouche lorsqu’il tète.
  • Bébé est insatisfait après les tétées et pleure lorsque vous le retirez du sein
  • Bébé a souvent le hoquet
  • Bébé est inconfortable après les tétées, semble avoir du reflux (avec ou sans régurgitations)
  • Bébé, même petit à 2-3 mois, bave et « fait des bulles »
  • Bébé s’endort lors de la tétée et ne semble pas boire assez…
  • Bébé peut présenter un problème de gain de poids (mais pas toujours)
  • Bébé dort peu et demande à être nourri toutes les 1-2 heures (on croit que c’est un BABI (bébé à besoins intenses)
  • Bébé ronfle, respire par la bouche ou fait beaucoup de bruit lorsqu’il dort
  • Bébé a le nez bloqué

Plus votre bébé présente de signes, plus il est probable qu’il ait un frein (langue et ou lèvre) restrictif.

Voici les symptômes que la mère peut avoir:

  • Mamelons craquelés, qui blanchissent et se contractent, ou aplatis après la tétée
  • Seins qui ne se drainent pas bien lors de la tétée, mastite, canaux bloqués. Elle pense qu’elle a un réflexe d’éjection puissant…
  • Candidose du mamelon
  • Diminution de la production lactée
  • Bébé préfère un sein à l’autre
  • Utilisation d’un bout de sein de silicone (téterelle) pour permettre que le bébé puisse s’attacher au sein ou réduire la douleur
  • Elle est parfois exténuée et « passe ses journées à allaiter ».
  • Note: j’ai observé beaucoup de mères qui avaient quand même beaucoup de lait… et des bébés qui grossissent bien. Éviter de se fier seulement à cela.

Voici quelques liens pour vous en apprendre plus sur le sujet, vous trouverez notamment des outils de dépistage.

Quelques exercices recommandés pour détendre la « chaîne antérieure » (tensions dans l’oesophage), le cou et la langue

Comment un professionnel peut faire une frénotomie complète au ciseau chirurgical

Site de Brian Palmer, dentiste

Note: La majorité des personnes qui œuvrent en santé et en allaitement étant des femmes, j’utilise largement le genre féminin dans mes écrits dans le but d’alléger le texte ; toutefois, il comprend également les autres genres. Merci aux hommes professionnels de santé qui s’impliquent en allaitement (souvent des pères de famille eux-mêmes), qui ont choisi de poser des gestes concrets pour aider les femmes allaitantes qui souffrent, et pour soutenir la « norme biologique *Allaitement* » en vue d’une santé globale optimale de nos enfants.