Témoignages de mères

« J’ai eu des jumeaux et je voulais essayer de les allaiter. Quand je suis sortie de la maternité, nous alternions le sein et le biberon, avec mon lait que je tirais après chaque tétée. À chaque repas, je donnais le sein à l’un et le papa le biberon à l’autre. Mais lorsqu’il a repris le travail, je ne savais pas comment j’allais pouvoir gérer tout ça. Alors j’ai appelé Isabelle, et au vu de ma situation, elle a trouvé un créneau dès le lendemain pour venir nous voir à la maison. Je m’apprêtais à commencer à donner du lait industriel sous les conseils de la puéricultrice et du la médecin de la PMI… Toutefois Isabelle m’a tout de suite rassurée sur ma capacité à allaiter mes jumeaux exclusivement, en les mettant tous les deux au sein pour m’affranchir de toute la logistique des biberons. Elle m’a fait un plan d’action sur mesure pour y arriver, ce qui m’a permis de savoir exactement quoi faire. Elle m’a expliqué comment structurer mes journées et identifier les pleurs de mes bébés, afin de ne pas passer mes journées entières à les allaiter.  Elle a également dépisté un frein de langue restrictif chez ma fille, et elle m’a soutenue afin que la frénotomie se fasse, de même qu’expliqué les soins pré-frénotomie et post-frénotomie. Aujourd’hui, on vient de fêter le premier anniversaire des petits, je les allaite toujours et c’est un vrai bonheur. Merci Isabelle pour ton professionnalisme, tes bons conseils, ton soutien. Je suis fière d’avoir réussi ce que tout le monde disait impossible et c’est en grande partie grâce à toi. » Alexandra, juillet 2021

« Après avoir allaité mon 1er enfant 27 mois, j’étais partie dans l’aventure de l’allaitement de mon 2e bébé en toute confiance. Malheureusement, au 2e jour, j’ai commencé à avoir des crevasses et de grosses difficultés d’allaitement. Malgré mes nombreux appels à l’aide à différentes équipes médicales, je n’ai pas vraiment été entendue. On me certifiait que tout allait bien, mais au fond de moi, je sentais que ça n’allait pas. C’est là que j’ai découvert Isabelle, qui a été la seule à m’écouter, prendre le temps, même si nous avons dû faire la consultation par visioconférence, son efficacité et son professionnalisme ont donné les résultats attendus. Elle a décelé le frein de langue restrictif de ma fille très rapidement lors de la visio et avec les images envoyées. Elle a tout fait pour qu’elle soit prise en charge le plus vite possible, le tout en lien avec les suivis chez un thérapeute manuel également. Son suivi avec nous a été miraculeux, elle répondait rapidement à nos questions. Deux semaines plus tard, le frein de langue de ma fille a été sectionné dans la bienveillance la plus totale, et aujourd’hui, j’ai retrouvé une petite fille sereine, les douleurs sont derrière nous. » Julie, février 2022

Ma réflexion : En regard de l’allaitement, à chaque fois, je constate que c’est la volonté des mères et des parents qui détermine de la suite des choses. Les décisions sont prises par les parents, et le cheminement qui suit est toujours en lien direct avec leurs certitudes et la volonté de réussir, ceci peu importe l’étape de l’allaitement, son initiation, le retour au travail, le sevrage etc. Les consultantes en lactation IBCLC sont là pour accompagner les mères dans leurs décisions, elles ne sont pas là pour tout faire à leur place (tel un sauveur…), bien au contraire! Le rôle des IBCLC est d’autonomiser les femmes, leur donner confiance et pleine responsabilité de leur allaitement, à travers les connaissances que nous avons désormais de l’allaitement, ce que nous savons du développement de l’enfant, les neurosciences, etc.

Certaines mères peuvent parfois se décourager plus rapidement, par manque de soutien concret ou psychologique de leur entourage, et à cause des pressions sociales. L’approche des consultantes en lactation IBCLC est d’accompagner les mères dans leurs réalités et leurs choix; ceci varie d’une femme à l’autre, et en ce sens. les IBCLC respectent toutes les décisions. Merci à toutes ces femmes, qui, au fil des ans, m’ont contactée pour avoir du soutien pour leur allaitement ! – Isabelle Cloutier, consultante en lactation IBCLC