Alimenter un bébé "au doigt": pas nécessairement une bonne idée...

Trop souvent, malheureusement, les mères qui ont de la difficulté à allaiter ou qui doivent donner des compléments au bébé ressortent de l’hôpital avec un tube French no.5 (tube de gavage) et une seringue de 10-20 ml en donnant du lait au bébé avec le doigt.

Loin d’être une méthode idéale pour donner des compléments ou nourrir bébé, l’alimentation au doigt a tendance à induire des refus du sein et une confusion sein/doigt pour la raison que le stimulus est très puissant dans la bouche du bébé. L’encodage de l’alimentation et du sentiment de satiété se fait donc avec un doigt dur au palais et dans la bouche au lieu du mamelon tendre, plus souple et moins défini. C’est vraiment très différent du sein. Comment s’y retrouver et pour quelle raison utiliser l’alimentation au doigt…et pourquoi devrions-nous l’éviter ?

fingerfeeding bébé nourri au doigt

Dans cette photo, idéalement la mère serait prête à allaiter, le chemisier déboutonné, pour mettre son bébé au sein après l’avoir stimulé un peu avec l’alimentation au doigt. Notez qu’il faut toujours utiliser le plus gros doigt (majeur, index, le pouce étant le mieux mais moins facile…) et PAS le plus petit! Il faut le tenir bien à plat sur la langue du bébé.

L’alimentation au doigt peut être utile pour stimuler un bébé très somnolent lors des tétées, qui a une faible succion, pour le réveiller et l’encourager à boire, mais après 2-3 minutes d’encouragement en ce sens, on met le bébé directement au sein pour continuer la tétée, quitte à utiliser le tube, mais directement sur le sein.

Avec l’alimentation au doigt, il faut toujours se méfier, surtout si un professionnel de la santé vous encourage à l’utiliser pour remplacer toute une tétée ou pour donner des compléments, soi-disant pour éviter de donner un biberon… Le doigt ne vaut pas bien mieux que le biberon et peut induire des problèmes, tels que le refus du sein. D’autres alternatives existent pour donner des compléments au bébé.

Si le bébé accepte le sein et qu’on doit donner des compléments, alors il faut le faire au sein avec un dispositif d’aide à l’allaitement.

DAA bébé qui boit avec un dispositif d'aide à l'allaitement

Ici, on peut voir un bébé qui boit avec un dispositif d’aide à l’allaitement.

Si le bébé refuse le sein, on pourrait lui donner du lait ou un complément avec un gobelet, un compte-gouttes, une seringue (à condition de bien utiliser ces méthodes alternatives).

En tout temps, consultez une consultante en lactation IBCLC pour recevoir de judicieux conseils et éviter une confusion de succion chez votre bébé.

Isabelle Cloutier IBCLC, consultante en lactation diplômée

Courriel: isabelle.cloutier.ibclc@gmail.com   Site internet: www.isabellecloutier.com

Cet article peut être reproduit en totalité, sans être coupé, en citant la source. Il ne peut PAS être utilisé dans aucun contexte où il y a violation du Code de commercialisation des substituts du lait maternel de l’OMS.

Comments are closed.